Club-Ecole Eur'enciel

1, avenue Aristide Briand
27000 Evreux
06 11 77 81 03

Contact : eurenciel-mjc@orange.fr

Membres

Avec :

Où voler pour des premières sorties tranquilles ?

Un petit résumé de ce qui a pu se dire sur le groupe de discussion concernant les sites pour un premier vol en autonomie "surveillée".

Sur le thème des sites pour débutant ou non : pour moi il y a 2 sites à bannir : les 2 amants et le marais vernier. Clécy c'est très bien avec un attéro immense juste sous le déco. Attention à l'impression de facilité du bord de mer. Il y a régulièrement des accidents. Surveillez toujours la mer qui permet de visualiser une augmentation du vent. Volez à marée basse car à marée haute les attéros sont plus petits. Et même le site le plus tranquille peut devenir un enfer dans de mauvaises conditions !
Sur site prenez les conseils si possible de pilotes que vous connaissez : il y a malheureusement beaucoup de "grandes gueules" qui n'y connaissent rien et qui conseillent quand même les gens.
Et pour le gonflage l'idéal est le site de vol d'osmoy st valérie et londinière 2 petits sites qui permettent à la fois de voler et de travailler avec son aile. J'y ai passé énormément de temps à mes débuts et c'est très ludique.
Sophie.

Nos sites normands sont pour certains compliqués, il ne faut pas hésiter à venir voir et se faire son impression. Pour certain, le déco est pentu et nécessite une bonne maîtrise du gonflage, pour d'autre c'est l'attéro qui requière une approche délicate.
Nous avons tous été des débutants et pour sortir du nid sereinement, il faut :
Faire et refaire du gonflage dans différentes conditions de vent
--> cela apporte de la confiance sur des déco pentus et/ou vent travers
Changer de site et observer. Demander des avis aux pilotes locaux, mais faites vous votre propre jugement
--> engranger les expériences. Même un plouf, c'est un déco et un attero
Solliciter le groupe pour aller voler
--> ne pas voler seul

Il faut faire ses gammes en gonflage sur du plat : face voile, dos voile, les yeux fermés, travers gauche, travers droit, retourner à gauche, retourner à droite, jouer !

Effectivement les sites les plus appropriés quand on débute sont Osmoy - Mesnil Follemprise en NE, Londinière SE, Clécy (O - SO) en conditions calmes (matin ou fin de journée).
Le bord de mer à marée basse et conditions de vent faiblissant, quand on maîtrise le soaring, il faut aussi en profiter pour jouer, virage à la sellette, lâcher les commandes, oreilles à droite à gauche, les 2, roulis, tangage, etc...
Au treuil, il faut aussi en profiter pour faire des exercices.
Xavier.

Et parce que l'on ne répétera jamais assez que prudence est mère de sûreté, Laurent nous rappelle de ne pas brûler les étapes :
Aux jeunes Padawans ce message est destiné (et je me mets dedans avec quelques vols de plus),

j'ai trouvé à Eurenciel, avec tous les pilotes solides que l'on compte dans ce club, un très haut niveau de compétence, une dynamique suffisamment rare pour être soulignée et une ambiance des plus sympathiques.
Nous avons tout à gagner à participer aux journées treuil et autres sorties pour partager les expériences de chacun et apprendre effectivement ne serait-ce qu'en observant.
Le passage du stage encadré avec assistance radio au vol en autonomie complète est loin d'être immédiat. Il demande une approche progressive afin d’apporter toute la sécurité nécessaire au vol en parapente, éviter les mauvaises surprises (attéros en catastrophe, je connais…), voire simplement se faire une belle peur qui peut conduire à perdre confiance en soi.
Le vol libre ne doit pas nous inciter à brûler les étapes. Je dirais même au contraire, je me suis fait prendre plusieurs fois au piège à vouloir prolonger mon vol alors que je n’avais plus la marge en hauteur vu mon petit niveau. Plusieurs fois, la précipitation de l’attéro me fit oublier les règles de base les plus élémentaires et frôler la cata. Donc prudence, attention à l’euphorie que peut provoquer le vol. L’œil d’un pilote expérimenté sur nous, jeunes Jedi, me parait indispensable afin d’accompagner cette lente progression.
Pour rebondir sur ton mail Pauline et la réponse de Thierry, je dirais donc 100 fois oui pour le treuil et pour des sorties mêlant pilotes d’expérience et jeunes pilotes avec sur site des debrief complets (plan de vol & attéro, repérage des obstacles, qui part avec qui, …).
Ne voyez pas là une contrainte mais juste une mise en condition qui me paraît d’une grande aide pour prendre plaisir à se lancer sous l’aile.

Vues : 628

Y répondre

© 2019   Créé par eurenciel.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation